La révolution commence quelque part

Je crois n’avoir jamais participé à une manifestation, mais la révolution ne prend pas toujours la rue, la révolution peut être tranquille, elle n’en est pas moins subversive.

Aujourd’hui, des milliers de gens remettent en question le modèle agricole industriel actuel, des milliers de gens s’alarment du recul de la biodiversité. Mais par où commencer? Et que faire et comment faire?

Moi, je plante un jardin, pour produire quelque chose de bio, de local, sans sur-emballage de plastique, pour agir plutôt que subir, pour être plus autonome, pour être moins dépendant, pour proposer une alternative.

Et bien sûr, ce n’est qu’une goutte dans l’océan.

Mais la révolution commence quelque part.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.